HISTOIRE DE LA SOCIÉTÉ​

  La Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze a été voulue à Brive en juillet 1878 par quinze personnes formées en comité d'Initiative.

  Le 9 septembre 1878, au cours de la première assemblée constituante, le secrétaire a expliqué qu'un comité similaire s'était formé à Tulle, le chef-lieu du département, en fixant son siège à Tulle (Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze) et l'autre à Brive.

Son but était de grouper tous ceux qui s'intéressaient à l'histoire, aux sciences et à l'archéologie régionale, en leur permettant de publier chaque année des articles originaux dans les bulletins trimestriels de la Société.

  La Société se proposait aussi de créer un Musée avec des collections données par ses membres dont celle d'Élie Massénat préhistorien ou Ernest Rupin, historien d'art, botaniste et dessinateur.

Ce musée sera donné à la ville de Brive qui l'installera dans un vieil hôtel Louis XIII occupé par des Clarisses, puis des Bénédictines avant la Révolution.

  Ernest Rupin en sera le premier conservateur, et lui donnera son nom.  

 

  Au fil des ans, la Société s'est dotée d'une bibilothèque régulièrement fréquentée par ses membres, mais aussi par des amateurs de lecture.

  Elle a noué des liens avec une cinquantaine de Sociétés savantes dont certaines ont disparu, mais d'autres sont bien vivantes.

  L'ensemble de ces collections nécessitait un local assez vaste et la ville de Brive lui a permis d'occuper d'abord l'Hôtel Ségéral Verninac, puis l'Hôtel de Labenche, puis le musée Ernest Rupin.

Mais, au fur et à mesure que ces anciens hôtels étaient restaurés et affectés à d'autres destinations, le problème du logement de la Société devenait plus aigu.

À l'origine, la Société organisait des séances de lecture de manuscrits, le second samedi de chaque mois. Le principe en était excellent mais la fréquence un peu rapide.

  En revanche, les deux excursions annuelles organisées chaque année au printemps et à l'automne connurent un succès croissant. Elles se déroulaient dans le département ou dans les départements limitrophes, en évitant les lieux trop connus ou trop fréquentés par les touristes.

Reconnue d’utilité publique (Décret du 30 novembre 1888)

 

PRÉSIDENTS D’HONNEUR

 

M. Gilbert BEAUBATIE, Président de la Société des Lettres, Sciences et Arts de la Corrèze.

M. Jean-Lucien COUCHARD, Président de la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze (1979-2003).

 

MEMBRES ÉS QUALITÉS

M. le Maire de Brive-la-Gaillarde.

M. le Directeur des Archives municipales de Brive-la-Gaillarde.

Mme la Directrice des Archives départementales de la Corrèze.

 

BUREAU ET CONSEIL D’ADMINISTRATION

Présidente : Mme Marguerite GUELY

Vices-présidents : Mme Chantal SOBIENIAK & M. Dominique LESTANI

Secrétaire général : M. Jean-Michel CHASSAGNAC

Trésorière : Mme Chantal AZNAR

Autres membres : Mme Monique LAUCOURNET, M. Frédéric LE HECH, M. Francis BLAISE-FONDER, M. Alain LIGONIE, M. Jean-Jacques MARLIAS, Mme Anne MASSONI, M. Dimitri PALOUMBAS-ODILE, M. Michel PEYRAMAURE, M. Gilles TABARD, M. Jean-Michel VALADE, M. Jean-Paul ZEHNTER.