Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze

BP 80032 - 19100  Brive-la-Gaillarde

sshacorreze19@gmail.com - www.ssha-correze.org - Notre page Facebook

ACTIVITÉS DE LA SOCIÉTÉ​

​​

La société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze assure une permanence de sa bibliothèque (plus de 25 000 volumes), organise des sorties culturelles, des conférences et assure une aide aux chercheurs.

LA BIBLIOTHÈQUE

 

La bibliothèque est ouverte le mercredi après-midi de 14h30 à 18h ou sur rendez-vous auprès de Mme GUELY, 41 rue Pierre Benoit – 19101 BRIVE CEDEX

 Tèl. : 05 55 88 26 18 – Courriel : margueriteguely@icloud.com

 

Son adresse est à l’ex usine Deshors, boulevard de l’Industrie, quartier du Jassou. Malemort. (rez-de-chaussée de l’immeuble du Bridge club et du Train briviste).

Toutes les revues sont disponibles. Les livres qui concernent l’histoire et l’archéologie régionales sont déposés aux Archives municipales de Brive. Les autres sont disponibles à la Société, mais en cours de reclassement.

Les chercheurs sont invités à nous téléphoner avant leur visite, pour nous permettre de préparer les documents qui les intéressent.

LES RÉUNIONS MENSUELLES

La Société organise des conférences sur des sujets d'archéologie ou d'histoire de la région qui pourront faire l'objet d'articles dans le bulletin ou des sorties culturelles prévues. 

Elles auront lieu en principe, chaque dernier mardi du mois, de 14h à 17h , sauf en juin et juillet, au logis des Clarisses récemment rénové, ex siège de notre Société. 

L'AIDE AUX CHERCHEURS

Les membres de la Société ont aussi  pour vocation de faire partager leurs connaissances, non seulement par des articles mais aussi par des conseils et de l'aide à la recherche d'archives.

Il est possible en particulier d'aider gracieusemet les possesseurs de documents à les déchiffrer et à les classer.

Les archives de la Société sont riches d'une centaine de cartons qui proviennent des fonds des membres de la Société. Il est possible de lui faire don d'archives privées, lorsque leurs possesseurs ne veulent ni les vendre, ni les transmettre. Il est possible aussi d'y faire de simples dépôts, qui peuvent être repris au gré du déposant.

Les étudiants en histoire régionale sont assurés de trouver un accueil amical et un encouragement à leurs recherches.